Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 11:05

 

Donald Duck

Ce qui est sûr, c'est que les canards existaient déjà au IVe siècle avant Jésus-Christ. La preuve ? Cette phrase du grand penseur chinois de l'époque, Tchouang-Tseu : "Les pattes du canard sont courtes, il est vrai, mais les allonger ne lui apporterait rien." Une phrase que je viens de lire et qui m'a d'emblée fait éclater de rire. J'imaginais le canard en question se dandiner le long de la rivière sur ses pattes façon échasses. Mais, je me suis aussitôt dit qu'il y avait anguille sous roche et que, sous cet ironique aphorisme, se cachait un message plus sérieux qu'il n'y paraissait. Et puis, il faut le savoir, T-T ne parle jamais pour ne rien dire. Je me dis même, en listant mentalement quelques uns des commentaires qu'on pourrait tirer de la leçon ici donnée, qu'on aurait à gloser des heures sur le sujet. Allez, j'arrête, mes neurones fatiguent, je vais prendre un café. Quant à vous, je vous invite à vous creuser les méninges à votre tour. Cherchez la morale de cette histoire. Vous avez deux heures. Après, je ramasse les copies.

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 16:47

 

Truck art

L'OTAN ne s'en rend sans doute pas compte, mais il va causer, sinon la mort, du moins la dégringolade du truck art au Pakistan. Jusqu'à ces temps derniers, les entreprises de transport et les routiers individuels du pays roulaient sur l'or en acheminant du port de Karachi en Afghanistan les matériels affectés à l'OTAN. Mais, patatras, celle-ci s'en va et la poule aux oeufs d'or va passer à la casserole. Les artistes du lieu, fort prisés des camionneurs en question, mais aussi très chers, vont devoir ranger leurs pinceaux. Faute de commandes. Dommage ! Chacun des poids-lourds qu'on voit là-bas rouler sur le gris des autoroutes est une véritable oeuvre d'art, flamboyante de couleurs vives, de calligraphie chromatique, de convictions transcrites (religieuses ou autres), de poésie révélée. Petite cause, grands effets. Ou le contraire. Tout dépend du point de vue où l'on se place ...

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 14:24

 

 Taxes patrons

Les masques tombent. Voilà ce que j'ai lu en première page de mon quotidien habituel. Les entreprises de mon département, comme, je le suppose, toutes celles de l'hexagone, encaisseront la diminution décidée des charges (5% d'un coup), mais ne voudront pas pour autant s'engager à la contrepartie demandée par François Hollande, lors de sa dernière conférence de presse. C'était à attendre. C'est toujours la même chose, on accepte, avec gratitude, tout ce qui augmente les marges, mais on répugne à investir dans de nouvelles méthodes de gouvernance et de nouvelles embauches. Je me souviens, par exemple, qu'elles ont fait de même lors de la suppression de la Taxe professionnelle. Ne nous faisons pas d'illusions, ce sera toujours pareil ! Notre président le sait, mais n'en continue pas moins à faire des cadeaux aux entreprises. Il a nettement viré à droite et ose les mesures ultra-libérales que Sarko, lui-même, n'a pas voulu prendre. Bon, je veux bien admettre que les choses soient un peu plus complexes que cela et que toutes les entreprises ne soient pas aussi gourmandes qu'on le dit. Mais, tout de même, la vertu n'est pas chez les patrons la valeur la plus pratiquée ...

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 10:54

 

Pin-up

François Hollande n'a pas aimé, lors de sa conférence de presse d'hier soir, qu'on évoque sa liaison avec la belle Julie. Ce qui n'étonne guère. Ce sont, admettons-le, des situations tout de même bien embarrassantes. Mais, j'avoue avoir eu plutôt envie de rire quand il s'est grimé du masque de la douleur contenue. Il a mis le doigt dans le pot de confitures, il est puni. C'est tout. Mais bon, qu'est-ce qu'il va faire de sa régulière maintenant ? Je pense qu'il a sans doute envie de la garder. La virer, ça ne ferait sûrement pas beau dans le paysage. Mais, que va-t-elle décider, elle ? Il me semble qu'il faudrait lui demander son avis. Elle a peut-être tout bonnement envie de le larguer, ce volage impénitent. Et qu'est-ce qui aurait l'air malin dans l'affaire ? Hein ? Je vous le demande ...

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 13:33

 

    Br-ves-Dac.jpg

- La poignée de main bien franche, souvent c'est faux cul !
- Une infirmière qui tue tout le monde, ne me dis pas qu'elle aime son métier !
- L'épaisseur des plages diminue, c'est à force dans ramener dans les espadrilles
- J'aurais eu mon chômage, j'aurais pu partir en vacances.
- Jésus, il est trop gentil, moi, avec ses pouvoirs, j'aurais niqué plein de monde !
- Les vieux, maintenant faut les piquer dès la naissance ...
- Le soleil, s'il se tourne pour éclairer d'autres planètes, on l'a dans le cul ...
- La forme de l'eau, on la sait quand ça gèle ...
- Marié cinq, divorcé cinq fois, il les tue pas les bonnes femmes, il les fait chier.
- Quand t'es mariée avec un légiste, tu sais pas quoi faire à manger ...

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 00:02

  Artemisia

  Artemisia Gentileschi. "Judith décapitant Holopherne" (1620) 

En ce moment, on décapite à qui mieux mieux. Voir les évènements qu'on vient de vivre ces jours-ci. C'est sans doute ce qui, inconsciemment, m'a fait choisir ce tableau pour figurer dans ma galerie des "toiles du dimanche". C'est une femme, Artemisia Gentileschi, qui a commis cette composition pour le moins sanglante. Holà, me direz-vous, cette dame-là devait avoir des problèmes à régler avec les hommes ! Bingo ! Vous êtes fin psychologue ! Artemisia avait subi un viol et, qui plus est, de la part d'un de ses formateurs. Elle en conçut beaucoup de rancoeur, laquelle se devine dans son oeuvre, parsemée de pas mal de cadavres masculins. Cela dit, Artemisia fut, on le voit ici, une artiste talentueuse. Assez d'ailleurs pour être acceptée des siens, à une époque où l'on avait beaucoup de mal à admettre les femmes dans le cercle fermé des peintres reconnus. En témoigne, par exemple, le fait qu'elle fut la première femme accueillie à la prestigieuse "Academia del designo" de Florence. On dit qu'elle a quelque part le coup de pinceau du Caravage. Beau compliment !

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 20:10

 

Palais Bourbon

Le Conseil d'Etat n'a jamais voulu, jusqu'ici, interdire un spectacle, quel qu'il soit. Au nom du respect démocratique dû à la liberté d'expression. Cette fois, il a franchi le Rubicon et refusé à Dieudonné l'autorisation de se produire sur scène. Mais bon, on ne va surtout pas plaindre notre "humoriste" : il cherchait des verges pour se faire fouetter. Cela dit, on a ici ouvert la boîte de Pandore. Cette décision du Conseil d'Etat fera naturellement jurisprudence et nos gouvernants pourront, à l'avenir et sous des prétextes divers, s'en prévaloir pour interdire les spectacles qui ne leur conviendront pas, ceux qui, par exemple, contesteront le politiquement correct. Ce jugement donc, qu'on peut à la limite trouver ici légitime, est loin d'être anecdotique, il me semble tout simplemnet menacer la démocratie. Oui, me direz-vous, mais il ne faut pas systématiquement penser au pire. D'accord, mais ...

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 10:58

 

Zone-interdite

Dieudonné mérite-t-il l'opprobe dont il est actuellement l'objet ? Pour être franc, je n'en sais rien. Comme beaucoup de ceux qui le conspuent aujourd'hui, je n'ai jamais assisté à aucune de ses représentations. Le personnage me paraissait tout de même un peu trop sulfureux et je n'aimais pas sa réputation de violent antisémite. Même si j'admets volontiers qu'on puisse aussi se moquer des Juifs. Fallait-il donc, comme le recommande Emmanuel Vals, interdire ses spectacles ? D'emblée, j'ai envie de répondre non. Au nom de la liberté d'expression et de la liberté tout court. Oui, mais c'est aussi vrai de dire qu'on n'a pas non plus le droit de tout proférer. Il y a des limites que la République interdit de franchir, des limites fixées par la loi. Et, dans le cas qui nous agite ici, s'il y a des dépassements illégaux, qu'on porte plainte. Et surtout qu'on en finisse ! Il y a des choses plus importantes à traiter que le cas de cet individu ... 

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 17:27

 

Rois Clément

"La valeur n'attend pas le nombre des années". C'était valable en 1640, si l'on en croit l'ami Corneille. Ce l'est encore aujourd'hui. En témoigne Clément, trois ans, à qui, lors de la traditionnelle séance de la Galette des Rois, nous avons dû concéder la couronne de souverain. D'accord, la couronne en question est un peu trop grande pour sa tête. Oui, que dites-vous ? Il a les yeux plus gros que le ventre ? Il veut s'enfler à la taille du boeuf alors qu'il ne dépasse pas celle de la grenouille ? Que nenni ! Il ne pense qu'à une chose : avoir la plus grosse part du gâteau. Holà, Flo, tu commences à faire dans la fable. Arrête donc et avale ta frangipane ...

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 22:10

 

Airbus Franck Dubray

Photo Franck Dubray

Airbus vend tellement d'avions qu'il ne peut honorer à temps tous ses contrats. Il lui manque, par exemple, dit-il, l'espace et le personnel maison qui lui permettraient de fabriquer toutes ses pièces détachées. Qu'à cela ne tienne ! On pourrait lui souffler dans le tuyau de l'oreille qu'il y a en France des tas d'usines désertes (Aulnay-sous-Bois, en tête) et plein de gens au chômage qui seraient prêts à faire le boulot demandé. Ah oui, mais non ! Ce n'est pas la solution choisie par notre avionneur. Il est allé au Marc, où l'on a mis à sa disposition des usines clés en main, avec les ouvriers qui vont avec, à des coûts salariaux défiant toute concurrence, puisque six fois moins élevés qu'en France. Financièrement, bien sûr, c'est imparable. Mais, ce qui m'a particulièrement irrité, c'est d'entendre ensuite Claire Chazal, au journal TV de ce dimanche soir, vanter, tout sourire dehors, le dynamisme commercial et industriel d'Airbus. Je pense qu'en l'occurrence elle aurait dû faire dans le discret. Ne serait-ce que par respect pour les chômeurs français, non appelés, qui continueront, eux, de battre le pavé ...

Repost 0
Published by Florentin
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de florentin
  • Le blog de florentin
  • : De tout et de rien
  • Contact

Pour partager

         
             

Recherche